Au terme d'un match compliqué, les Sédunois ont pu arracher un point qui leur permet de garder la longueur d'avance initiale. C'est Giovanni Sio, dans les derniers instants, qui a pu mettre les deux équipes à égalité. 

Le match a mis du temps à s'animer, mais les premières opportunités étaient en faveur des locaux, bien mieux entrés dans le match. Après quelques petites tentatives, les hommes de Bruno Berner obtenaient un penalty pour une faute de main de Schmied. En se jetant sur une frappe d'Ardaiz, le numéro 2 valaisan déviait du mollet sur son propre bras d'appui. Monsieur Wolfensberger était convaincu de sa décision et montrait le point de penalty. Samir Ramizi se présentait devant Heinz Lindner et le prenait à contre-pied pour donner l'avantage à son équipe. Galvanisés par l'ouverture du score, les Zurichois procédaient plutôt en contre et se montraient très intéressants dans les transitions rapides. Après avoir laissé passer un long orage, les hommes de Fabio Celestini s'offraient deux opportunités intéressantes sur une tête de Balotelli (36e) et une reprise de Schmied (42e). Insatisfait de la prestation de ses hommes, le technicien valaisan n'hésitait d'ailleurs pas à effectuer deux changements avant la pause. Sio et Moubandje remplaçaient Chouaref et Baltazar. Un signal fort voulu par l'entraîneur avant de rentrer aux vestiaires.

Après la pause, Mario Balotelli, promu capitaine, se retrouvait en bonne position, mais son tir en pivot était dévié par un défenseur adverse (47e). Quelques minutes plus tard, c'est Giovanni Sio qui profitait d'un bon centre de Cyprien pour adresser une tête en direction des buts adverses. La tentative ne trouvait malheureusement pas le cadre. Sur l'action suivante, les Sédunois se retrouvaient très proche du 2-0 avec un centre-tir très vicieux, bien géré par Heinz Lindner. À la 55e minute, Matteo Di Giusto passait aussi tout proche de doubler la mise alors que l'ambiance montait encore d'un cran dans une Schützenwiese pleine. Finalement, alors que les deux équipes se retrouvaient coupées en deux, les Sédunois égalisaient à la 85e minute. Sur une récupération haute, Cavaré adressait un merveilleux centre vers Giovanni Sio. Le numéro 13 inscrivait son cinquième but de la saison en Super League et permettait surtout au FC Sion de rentrer en Valais avec un point.

Au moment de l'analyse, le buteur se montrait très lucide : « On est dans une situation délicate, on le sait. On était venu pour gagner, mais quand tu ne peux pas le faire, il faut aussi faire attention à ne pas perdre. Aujourd'hui, on prend un point qui peut agir comme un déclic avec un match compliqué, mais on reste toujours devant le FC Winterthur ». Fabio Celestini partageait également ce constat : « On prend un nouveau point, et celui-là est déjà plus mérité que celui obtenu à Servette. On avait un objectif de prendre trois points, mais ça ne pouvait pas le faire ce soir. Le match nul est logique selon moi, les deux équipes ont eu des situations ».

Désormais, le FC Sion a devant lui une semaine de travail avant trois matchs consécutifs à la maison en huit jours. Le premier est agendé samedi prochain à 18H00 face au FC Saint-Gall avant le double affrontement face au FC Lugano en Coupe (mercredi 1er mars) et en championnat (dimanche 5 mars).

#AllezSion #TousEnsemble